g1.jpgGRAB
GROUPEMENT REGIONAL DES AGRICULTEURS BIO










Le rôle et les missions et du GRAB Martinique:

  • Federer l’ensemble des acteurs de la filière bio,
  • Contribuer à la valorisation, au développement, à la revitalisation du territoire en milieu rural,
  • Développer la formation, sous toutes les formes possibles,
  • Accompagner la transmission, la sauvegarde et le développement des fermes existantes,
  • Organiser la mise en marché de la production bio et sensibiliser un large public à la consommation de produits certifiés.
  • Accompagner les conversions à l’agriculture biologique
  • Orienter les producteurs vers des filières existantes ou émergentes

 

Nos actions :

  • La représentation dans les institutions pour la reconnaissance du GRAB comme acteur incontournable du développement de la bio en Martinique,
  • L’affiliation à la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique,
  • La mise en place d’un marché bimensuel,
  • La participation aux séminaires sur la Bio,
  • La participation au salon Tech n’Bio,
  • La recherche de financement pour pérenniser les moyens d’action du GRAB,

 

Nos orientations et nos perspectives pour les prochaines années :

  • La route de la Bio, déjà mise en œuvre pour 2018, c’est le rendez-vous annuel de tout le secteur Bio martiniquais que nous souhaitons renouveler chaque année
  • La formation pour les ouvriers, les producteurs, les stagiaires, en partenariat avec le Pole Emploi, les CFPPA, le FASEA,
  • La mise en fonction d’une cellule de main d’œuvre partagée, en partenariat avec pole emploi
  • La mise en place d'un comité technique pour accompagner nos besoins collectifs et individuels,
  • La sensibilisation des instances publiques à la nécessité de financement du secteur bio (aide à la certification, à la conversion etc.)
  • L’organisation et la rationalisation l’approvisionnement,
  • L’organisation la mise en marché de nos productions : céation d’un GIEE, augmentation de la fréquence des marchés, gestion des excédents et invendus, création d’un point de vente géré par les producteurs eux-mêmes, enregistrement des volumes commercialisés pour bénéficier du POSEI …
  • L’accessibilité au POSEI pour l'ensemble des producteurs bio
  • Mettre un numéro de portable au lieu de fixe
  • Apres les contacts, mettre les filières concernées par la production bio en Martinique :
    • Les cultures vivrières et maraichères,
    • Les fruits,
    • La production d’œufs,
    • Les bovins,
    • La canne et le rhum bio,
    • Les produits transformés : confiture, jus, boudin, farine de manioc, pâtisserie et boulangerie,… a compléter

 Pascal

Partagez les articles du site sur votre page FaceBook. "Likez" les articles que vous aimez.